Michel Lejeune, Pour une historie, interne ed externe, de l’écriture etrusque, pp. 145-150